Retour À Communiqué de Presse

International Biosciences lance le test pour les cas de maternité de substitution

SUSSEX, BRIGHTON – 6 Janvier 2014 – L’entreprise Internationale leader en génétique et tests ADN présente le test ADN pour les cas de maternité de substitution. Ce nouveau service fait partie de la stratégie de croissance en cours de l’entreprise, les objectifs de celui-ci sont un service de diversification et de développement du portfolio actuel des tests.

Le lancement du test ADN pour les cas de maternité de substitution est en ligne avec la réponse aux besoins et exigences des clients étant donné que le marché pour les tests ADN évolue. International Biosciences a en effet, introduit le service en suivant plusieurs exigences des clients qui ont fait appel au traitement de maternité de substitution et souhaitent vérifier si le bon sperme a été utilisé pour la fertilisation ou si le bon embryon a été implanté. Dans cette optique, une entreprise représentative déclare que « la maternité de substitution, ou tout autre genre de technologie reproductive assistée, est une question complexe et les clients font face à un tourment émotionnel à cause de la maternité de substitution et le FIV, les chances sont souvent regroupées contre eux. Les couples ont souvent le cœur brisé de ne pas pouvoir être en mesure d’avoir d’enfants par eux-mêmes et la maternité de substitution est une alternative qui s’offre à eux, en plus de l’adoption. Pour différentes raisons, les couples veulent effectuer notre service de test ADN pour les cas de maternité de substitution afin de les aider à vérifier si le sperme utilisé venait bien du père demandeur ou qu’il n’y est pas eu d’erreur lors du transfert de l’embryon ». International Biosciences explique comment les cas d’erreur lors de FIV sont largement exposés dans la presse, souvent découvert parce que la mère de substitution donne naissance à un enfant de couleur différente à celle des parents demandeurs, ce qui alimente les inquiétudes chez les parents qui font appel à la maternité de substitution et au traitement FIV. La presse a souligné des cas de négligence dans les étiquettes identificatrices, des erreurs de système et de la négligence et incompétence pures. « Nos clients veulent une tranquillité d’esprit absolue et le niveau de réconfort qu’ils peuvent obtenir seulement grâce à ce test. Nous avons eu des cas pour lesquels les clients avait fait appel au FIV, donnèrent naissance à des jumeaux non identiques et découvrirent qu’un enfant était du père demandeur mais que l’autre provenait d’un autre donneur inconnu. »

International Biosciences vend plus les tests pour les cas de maternité de substitution en tant que test de tranquillité d’esprit, des tests à domicile qui aident les clients à éliminer n’importe quel doute au sujet de la paternité d’un enfant né par le biais de la maternité de substitution. Dans certains cas, les clients font appel au test légal pour les cas de maternité de substitution afin de poursuivre en justice les laboratoires, médecins et embryologues impliqués dans cette erreur.

Les tests ADN pour les cas de maternité de substitution peuvent aider les couples qui ont eu un enfant par le biais de la maternité de substitution à découvrir des preuves concluantes des relations biologiques qu’ils ont entre eux et leur enfant. Les tests pour les cas de maternité de substitution sont souvent utilisés dans les cas d’immigration afin de fournir une preuve de relation parentale auprès des autorités en charge de l’immigration d’un pays. Le commerce de la maternité de substitution est illégal dans beaucoup de pays, comme l’Italie, l’Australie et beaucoup d’états des États-Unis, mais est légal dans d’autres pays comme le Canada et l’Inde. À cause de son illégalité dans leur pays, des clients font souvent appel à la maternité de substitution à l’étranger et ramènent leur enfant plus tard dans leur pays d’origine ou de résidence. Le représentant en Ventes et Marketing d’International Biosciences remarque que « l’enfant nait par le biais de la maternité de substitution recevra généralement la citoyenneté en vertu de la descendance de l’un ou de ses deux parents. Cette déclaration peut seulement être faite si le(s) parent(s) sont réellement lié(s) biologiquement à l’enfant. En d’autres mots,  le sperme du/des père(s) demandeur(s) ou l’ovule de la/les mère(s) demandeuse(s) doivent avoir été utilisé(s). »

International Biosciences a également déclare son intérêt envers ces tests ADN pour les cas de maternité de substitution parmi les couples homosexuels. Les couples homosexuels masculins demandent parfois que les embryons soient implantés dans la mère de substitution qui a utilisé le sperme des deux partenaires. Ce développement d’embryon est laissé entre les mains de la chance et lorsque l’enfant (ou les enfants dans les cas de jumeaux non-identiques) est né, ils demandent un test ADN afin de connaître qui d’entre eux est le père de l’enfant ou des enfants. Dans certains cas, l’un des jumeaux est l’enfant biologique d’un des hommes et l’autre jumeau est l’enfant biologique de l’autre père.

Pour conclure, International Biosciences souligne que « même si nous sommes heureux d’aider ses parents à trouver une conclusion ou à obtenir une documentation légale dont ils ont besoin grâce au test ADN, International Biosciences n’offre pas d’assistance ou de conseils. Pour les couples à la recherche d’un traitement de maternité de substitution, nous suggérons les conseils d’un avocat spécialisé dans ce domaine ou d’un psychologue avec de l’expérience en maternité de substitution. »

À Propos d’International Biosciences

International Biosciences offre une large gamme de services de tests ADN, y compris les tests de paternité, de fraternité et autres tests de parenté ainsi que des tests ADN à des fins d’immigration, cas de garde d’enfants et même des recherches ADN sur les ancêtres. IBDNA fournit également un site web complet, International Biosciences France, qui détaille chaque aspect du processus du test ADN, affichant en allant de la différence entre le test ADN à domicile et les tests ADN légaux, jusqu’aux questions sur le consentement et la compréhension des rapports de résultats finaux.

Demandes de Renseignements Pour les Médias :
pr@ibdna.com
+32 (0)28990878

Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur l'utilisation des cookies.
Skip to toolbar